www.planet-fintech.com

Facebook LinkedIn Twitter
Trade Republic, 1er acteur en France à proposer une solution automatisant l’investissement en actions et ETF sans aucun frais

Trade Republic permet désormais aux investisseurs français d’investir automatiquement, régulièrement et totalement gratuitement dans 1 000 ETF et 2 500 actions grâce à ses plans d’investissement programmé. Trade Republic est le seul courtier à proposer ce service qui permet aux Français de se constituer progressivement un patrimoine financier sans frais de courtage.

Trade Republic devient aussi le premier acteur à proposer des investissements sans commission dans une gamme de titres cotés sur des marchés réglementés aussi large : plus de 8 500 actions du monde entier (dont plus de 600 actions françaises) et ETF d’émetteurs de renommée internationale comme Amundi, iShares (BlackRock), Lyxor et Xtrackers (DWS).

Grâce aux plans d’investissement programmé de Trade Republic, il est maintenant aussi facile de se constituer progressivement et automatiquement un portefeuille d’actions et ETF que de verser régulièrement de l’argent sur son livret A, son plan d’épargne logement ou son assurance vie. Avec ce service, Trade Republic renforce son positionnement en tant qu'allié des Français souhaitant valoriser leur épargne et se constituer sur le long-terme un patrimoine en titres financiers.

Les utilisateurs de Trade Republic peuvent choisir parmi 2 500 actions françaises ou internationales et 1 000 ETF, sélectionner le montant de leur contribution régulière (à partir de 10 euros seulement) et la fréquence de leur investissement. Trade Republic se charge de l'exécution, gratuitement et sans perte de temps pour l’investisseur. En investissant régulièrement, les investisseurs n’ont pas à se soucier des variations de cours qui sont lissées et ils n’ont plus besoin de surveiller constamment et anxieusement les prix de leurs titres favoris. Ils suivent donc les préceptes de Warren Buffett : “Si vous n’investissez pas tout votre argent en une seule fois mais que vous achetez régulièrement pendant des
années alors vous aurez une meilleure performance que 90 % des gens qui investissent en une seule fois [1] ”.

Christian Hecker, cofondateur de Trade Republic explique : “Les plans d’investissement programmé sont au cœur de notre offre. Aujourd'hui, 80 % de nos clients en Europe en ont un ou plusieurs. Nous souhaitons continuer à développer des produits qui permettent à des millions d'Européens de mieux épargner et investir, pour bénéficier de rendement plus importants que ceux traditionnellement offerts par leurs produits bancaires. Les Français par exemple doivent en effet attendre environ 140 ans pour voir leur capital doubler avec le Livret A (0,5 % de rendement annuel), 60 ans pour une assurance vie investie 100 % en euros (1,2 %) mais seulement 10 ans avec un portefeuille boursier diversifié (7 %) . L’épargne des Français mérite mieux qu’un livret A.” [2]

La Fintech Trade Republic, supervisée par la BaFin (l'autorité de régulation du secteur financier en Allemagne) a développé sa propre infrastructure technologique au cours des 5 dernières années. Elle permet d’investir dans des actions du monde entier et des ETF sans commission. Elle offre depuis mai 2019 ses services en Allemagne et depuis la fin 2020 en Autriche. Trade Republic est depuis 2020 l’application de trading la plus téléchargée d’Allemagne. Elle a aussi été élue “meilleure banque d’Allemagne pour le trading” en 2020 par le quotidien économique de référence Handelsblatt. Fort de cette popularité et des 62 millions d’euros levés en 2020, le néo-broker s’est lancé en janvier 2021 à la conquête du marché français.

L’application Trade Republic est téléchargeable gratuitement sur l’App Store et Google Play. Les épargnants et investisseurs français peuvent ouvrir un compte entièrement depuis l’application mobile, 24h sur 24h et en seulement 8 minutes.



[1] Assemblée annuelle de Berkshire Hathaway en 2004.

[2] Calculs indicatifs et bruts de frais et de fiscalité. Rendement annuel moyen du CAC 40 (dividendes réinvestis) de 6,8 % par an entre 1988 à 2021 d'après la note de l’AMF du 8 mars 2021 (“Rendement et risque des placements en actions”). L'investissement boursier comporte un risque de perte en capital et les performances passées ne préjugent pas des résultats futurs.



Inscription à la newsletter